Accueil : Différence entre versions

De Plan M
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 20 : Ligne 20 :
 
:La définition du dictionnaire de l'Académie française, d'être l'ensemble des représentations scientifiquement admises, doit être étendue : il s'agit de l'ensemble des représentations scientifiques <ref> science : ce qui a trait au savoir commun sur le  '''réel'''.</ref> et sapiensiques <ref> sapience : ce qui a trait au savoir partagé sur la '''réalité'''</ref> admises, <u>et</u> supportées par notre "plus machina" numérique.
 
:La définition du dictionnaire de l'Académie française, d'être l'ensemble des représentations scientifiquement admises, doit être étendue : il s'agit de l'ensemble des représentations scientifiques <ref> science : ce qui a trait au savoir commun sur le  '''réel'''.</ref> et sapiensiques <ref> sapience : ce qui a trait au savoir partagé sur la '''réalité'''</ref> admises, <u>et</u> supportées par notre "plus machina" numérique.
  
:Ceci pose la double question réciproque, et donc itérative, de sa description et de l'informatique pour la porter et l'exploiter. Nous voulons ici nous attacher à la nature de cette informatique, non pas à partir d'une nouvelle modélisation de l'univers, ce que son rôle sera d'approfondir et d'aider à entretenir, mais des besoins pressentis d'une telle modélisation, à partir de l'observation, de l'expérience et de protoparadigmes.
+
:Ceci pose la double question réciproque, et donc itérative, de sa description et de l'informatique pour la porter et l'exploiter. Nous voulons ici nous attacher à la nature de cette informatique, non pas à partir d'une nouvelle modélisation de l'univers, ce que son rôle sera d'approfondir et d'aider à entretenir, mais des besoins pressentis d'une telle modélisation, à partir de l'observation, de l'expérience, des croyances établies et de protoparadigmes.
 
   
 
   
 
:___
 
:___

Version du 1 décembre 2019 à 12:04


Site en création !
Site en pré-
opérations.
Plan de Liaison Multimatique
pour le "plus machina"

_____


Un "paradigme" est (AF9) l'ensemble des représentations admises à un moment donné de l'histoire des sciences. Il oriente le choix des problèmes à résoudre et la manière de les appréhender. Thomas Kuhn a introduit la notion de paradigme ; ex. le paradigme newtonien.
La nouveauté paradigmatique de notre temps, dont on nous rebat les oreilles, n'en déplaise à Google, n'est pas le changement de paradigme, car de par sa propre définition un paradigme change constamment, la nouveauté paradigmatique est le changement de définition de ce que nous est un paradigme.
La définition du dictionnaire de l'Académie française, d'être l'ensemble des représentations scientifiquement admises, doit être étendue : il s'agit de l'ensemble des représentations scientifiques [1] et sapiensiques [2] admises, et supportées par notre "plus machina" numérique.
Ceci pose la double question réciproque, et donc itérative, de sa description et de l'informatique pour la porter et l'exploiter. Nous voulons ici nous attacher à la nature de cette informatique, non pas à partir d'une nouvelle modélisation de l'univers, ce que son rôle sera d'approfondir et d'aider à entretenir, mais des besoins pressentis d'une telle modélisation, à partir de l'observation, de l'expérience, des croyances établies et de protoparadigmes.
___
  1. science : ce qui a trait au savoir commun sur le réel.
  2. sapience : ce qui a trait au savoir partagé sur la réalité


Histoire

Cadre

Protoparadigmes

Multimatique

Conflexio